Le Mot du Maire

Le Mot du Maire
Chers Amis,
Une année qui passe, rien n’est plus banal, plus automatique, plus inévitable et pourtant, même le plus blasé d’entre
nous ne peut s’empêcher de voir, dans cette arrivée d’un nouveau millésime, le germe d’un peu d’espoir, l’émergence
d’une chance future et le début d’un nouvel optimisme.
Je voudrais, à l’occasion de ce nouveau bulletin municipal, avec l’ensemble des élus et des salariés, vous offrir tous nos
meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
Que 2016 vous apporte joie, bonheur et santé. Que cette nouvelle année, soit pour vous tous une année d’efforts
récompensés, d’épreuves réussies, de joie en famille…
Cette nouvelle année doit également être, dans ce contexte d’état d’urgence, la confirmation de l’engagement national
pour la sécurité de nos concitoyens. En effet, après l’émotion suscitée par les attentats de novembre, nous devons rester
vigilants car, malheureusement, ces évènements sont liés à la déstabilisation de notre société mais aussi et surtout, de
celle des pays qui nous entourent. Nous devrons traiter les causes et non pas uniquement les effets.
Malgré cette fragilité qui modifie certaines de nos priorités, je souhaite, nous souhaitons tous, que cette situation
évolue favorablement dans les prochains mois et que l’ensemble de notre collectivité puisse conserver son dynamisme,
en assurant un développement durable et harmonieux, au milieu de notre Communauté de Communes.
La réforme territoriale et la baisse des dotations nous contraignent à une réelle concertation entre nos douze communes.
Nous avons fait le choix de bâtir ensemble l’organisation administrative et technique de demain et d’aller encore plus
loin dans notre organisation territoriale. Nous devons nous préparer à vivre ensemble, non seulement au sein de
notre commune, mais également avec les collectivités qui composent le territoire du Pays de Mortagne. Le projet de
schéma de mutualisation, doit nous permettre d’aller vers une nouvelle dynamique territoriale de services, auprès de
l’ensemble de nos populations. Nous devons améliorer nos services tout en maîtrisant les dépenses de fonctionnement.
Faire mieux avec moins. Les constructions de Maisons de Santé sont un bel exemple dans ce projet de mutualisation.
Si nous devons penser la commune de demain avec la Communauté de Communes, nous devons d’abord et avant tout,
réussir celle d’aujourd’hui dans laquelle nous vivons. Cette préoccupation passe par une gestion rigoureuse qui doit nous
permettre de préparer l’avenir dans la sérénité. C’est pour cela qu’après plusieurs années d’investissements importants,
nous avons fait le choix de marquer le pas. La faisabilité de la deuxième tranche d’aménagement du centre bourg devra
attendre que l’évolution de la construction des maisons dans nos nouveaux lotissements retrouve une dynamique.
Dans les prochains mois, nous allons travailler sur la réhabilitation du presbytère et envisageons ces travaux sur
plusieurs années.
Fort heureusement, les investissements et les aménagements réalisés ces dernières années, nous permettent d’assurer
un accueil favorable pour les nouvelles générations. La qualité de nos équipements conforte l’intérêt des familles, en
particulier dans le domaine scolaire.
Une nouvelle fois, je tiens à remercier le réseau associatif ainsi que l’équipe municipale pour leur collaboration à la
réussite de tous ces projets.
Je salue également l’arrivée du nouveau Conseil Municipal des Enfants. Cette motivation nous conforte dans la volonté
du bien vivre ensemble.
Voilà Chers Amis ces quelques lignes qui, je le souhaite, soient pour vous tous un véritable message d’encouragement
pour cette nouvelle année.
Ensemble, continuons dans ce même état d’esprit qui nous anime quotidiennement pour que, malgré un contexte
national perturbé, nous puissions atteindre ce même objectif : « Le bonheur de chacun d’entre nous ».

Bonne année à toutes et à tous.
Louis-Marie FRUCHET