Le château du Prieuré

Le château du Prieuré
Le terme prieuré désigne un monastère, le plus souvent subordonné à une abbaye plus importante. Il est placé sous l'autorité d'un prieur.

Celui de Treize-Vents dépendait de l'abbaye de Marmoutier(près de Tours). Les moines vinrent s'y établir vers le 6ème siècle. Une histoire, à travers le temps, les époques, les guerres, les révolutions, les propriétaires, vieille de 1500 ans.

1065 : Premier document écrit se rapportant à l'histoire religieuse du Prieuré.
1305 : Le 22 mai Bertrand de Got archevêque de Bordeaux fait halte au Prieuré. Peu de temps après il apprend son élection au Saint-Siège. Il est intronisé et nommé Pape d'Avignon sous le nom de Clément V.

1562 : Pendant les guerres de religion, le Seigneur Eschallard de la Boulaye, un des principaux chefs protestants de la région chasse les religieux du Prieuré. Mais il empêche l'incendie de l'église parce qu'elle renferme l'enfeu de ses ancêtres.(Un enfeu est une tombe dans une église)

Révolution : Le 13 avril 1791, le Prieuré est vendu à Monsieur Brémaud.
En février 1794, au passage d'une colonne infernale le Prieuré est incendié. L'église de Treize-Vents aussi, mais les flammes s'arrêtèrent au grand crucifix qui surmontait l'entrée du Choeur.

Le propriétaire dut le faire reconstruire au début des années 1800.
1850 : Le prieuré est vendu à Mme Du Bois de la Verronière qui vint y faire sa demeure.
1884 : Le Baron de Hargues devient le nouveau propriétaire. Il offre à l'occasion de son mariage le vitrail de Sainte Anne que l'on retrouve dans l'église au-dessus de son blason. Il embellit cette propriété en faisant construire la partie droite et en la dotant de deux beaux portails dont l'un sera acheté plus tard par le collège Saint Gabriel de Saint Laurent sur Sèvre

1923 : La famille Cabrillac achète le Prieuré.

1939 : Mlle Lucie Macquart Barbier achète le Prieuré pour en faire sa résidence d'été, puis très rapidement sa résidence principale. Elle fait entourer le parc d'un mur côté route de St Amand.

1970 : Au décès de Mlle Macquart, par héritage , le Prieuré devient la propriété du docteur Louis Fruchard de Mauléon.

1980 : Le Prieuré est acheté par M. et Mme Lambinet qui font ériger dans le parc une statue à l'image de leur fille.

1999 : Le château et le parc sont vendus à M et Mme Stemler. Ils ont réaménagé l'ancienne sacristie de l'église en chapelle en conservant les peintures d'origine du plafond.

On pense que des moines ont habité le prieuré jusqu'à la Révolution française.

Merci aux propriétaires actuels qui ont été d'un grand secours dans l'historique du Prieuré.