La commune

La commune
L'origine du nom de Treize-Vents, du moins celle qui est la plus répandue et la plus poétique, mérite d'être contée. Au moyen-âge, la région était surtout peuplée de travailleurs de la terre, souvent des métayers au service du château ou du prieuré. La redevance en nature versée annuellement par le paysan s'appelait alors la dîme, soit la 10ème partie de la récolte de seigle et autres produits de la terre. La mesure utilisée pour cette redevance s'appelait le van, petite corbeille d'osier et de paille tressée.

Et ici, à Treize-Vents, peut-être parce que les paysans étaient plus pauvres, peut-être parce que le clergé et la noblesse étaient moins exigeants, la part de la récolte versée au propriétaire n'était pas d'une mesure sur 10 (la dîme) mais d'une mesure sur 13 (1 van sur 13) soit 13 vans. D'où peut-être l'origine du nom de Treize-Vents.